Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MPM et le conseil général des Bouches-du-Rhône s’associent au réaménagement d’une placette du Panier. Une opération inscrite au programme du plan quinquennal 2009-2013.

Le 30 janvier, le conseil général des Bouches-du-Rhône et la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) ont entériné la signature de vingt conventions dont celle qui prévoit l’aménagement de la place des 13 cantons, au Panier (2e arrondissement).
Cette placette restreinte et biscornue est à la jonction des rues du Panier, Petits Puits, Sainte-Françoise et de l’impasse Sainte-Françoise. Elle est aujourd’hui dans un état général assez délabré.
L’objectif de la convention d’aménagement de voirie est de « redonner de la qualité et de la propreté à ce lieu qui est une des entrées du Panier (…) On ne modifie pas la géométrie des 13 cantons mais on redonne une lisibilité au passage de la voie, a expliqué Antoine Santos, directeur de l’Espace public, voirie et circulation à MPM. Il faut que les piétons se sentent sur une placette et qu’en même temps les véhicules puissent passer dessus. »
Le conseil général explique pour sa part, par voie de communiqué, qu’il souhaite plutôt un aménagement « ouvrant le plus possible vers les voies périphériques. Un aménagement pour unifier les espaces, faciliter le cheminement piéton et dégager des perspectives visuelles mettent en valeur le cœur de la place. » Et cela en vertu du fait que « la place des 13 cantons dans sa configuration ne permet plus de répondre aux attentes des riverains car trop cloisonnée avec des pentes non adaptées aux normes pour les personnes à mobilité réduites », précise le Département.


« Protéger la trame architecturale »


Déjà, les rues du Panier et du Petit Puits avait été rénovées avec des pavés de gré et dalles de calcaires. Et la rénovation de la place des 13 cantons s’inscrit dans la suite logique de cette réhabilitation du quartier. « Petit à petit, on redonne de la qualité au Panier dans un traitement favorable au piéton plutôt qu’à la voiture », poursuit Antoine Santos.
Le coût de l’opération - qui doit démarrer en septembre 2012 pour une livraison en fin d’année, s’élève à 250 000 euros. Le montage financier n’est pas encore défini précisément mais d’ores et déjà, le conseil général annonce qu’il y participera « à hauteur de 70% ».
Concernant la nature des travaux, le directeur de l’Espace public, voirie et circulation à MPM – maître d’ouvrage sur ce chantier-, rappelle qu’ils doivent respecter de la charte qui oblige à « protéger la trame architecturale du Panier et définir les types de matériaux utilisés » comme les pavés et pierres calcaires car « le quartier du Panier est classé Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (Zppaup). Cette directive gouvernementale se substitue aux monuments classés dès lors qu’il s’agit d’une zone plus large qu’un monument. »
Pour l’heure, la communauté urbaine annonce avoir déjà présenté le projet aux architectes des Bâtiments de France (ABF) ainsi qu’à la mairie de secteur (2e et 3e arrondissements de Marseille).
Elle prévoit de procéder prochainement à une concertation publique avec les habitants du Panier afin de leur présenter le nouvel aménagement et recueillir leurs réactions.

Linda #BeDiaf

Tag(s) : #Marseille Actu, #Urbanisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :