Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lors de sa rencontre avec les associations du 2e secteur de Marseille, Bernard #Latarjet a bien explicité le contenu et l’enjeu du label « Marseille Provence, Capitale européenne de la culture 20013 ».

« C’est à la fois un projet culturel au plan international et un projet populaire dans la réalité de Marseille. Si nous ratons une de ces deux étapes, nous ratons la Capitale ! », a fortement insisté le directeur général #Marseille-Provence 2013.

« La difficulté complémentaire est de faire une grande opération populaire avec le plus grand nombre de citoyens » a-t-il expliqué, précisant que « ce n’est pas le projet d’une élite plaquée sur une réalité sociale qui nous est étrangère ».

La réussite de la Capitale européenne placera le territoire Marseille-Provence, de façon pérenne, dans le club des références culturelles et artistiques internationales. Et Bernard Latarjet de citer en exemple la métropole lilloise qui, avec le titre de Capitale européenne de la culture 2004 est aujourd’hui devenue une place culturelle internationale de référence.

« Ceux qui réaliseront Marseille-Provence 2013 sont ceux qui feront ou ne feront pas la notoriété de Marseille ».
Et le directeur général, de mettre en garde : « Si le titre de Capitale a fait gagner 10 ans à Lille, il peut nous en faire perdre 10 si nous le ratons ». L’échec est donc possible : « Ca peut aussi être un raté et on peut se ridiculiser aux yeux du monde ».

Linda #BeDiaf

Tag(s) : #Culture - 2013
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :