Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#Istanbul : city #break entre #potes

Istanbul est une ville jeune, contemporaine et pétillante ! On est très loin du Constantinople de Pierre Loti. Consacrée « Capitale européenne de la Culture 2010 », Istanbul est évidemment une destination à ne pas manquer, en couple ou entre amis, cette année !

Depuis le 31 décembre dernier, coup d’envoi des festivités d’Istanbul « Capitale européenne de la Culture 2010 », Istanbul se surpasse. Le génie artis- tique fuse tous azimuts dans la ville avec une exubérante créativité. Les musées, palais, églises et moquées à visiter ont laissé place à plus de 300 galeries d’art, une trentaine de théâtres, des festivals en pagaille.

à Taksim Square, les boutiques fashion et branchées sont ouvertes jour et nuit, on y trouve une effervescence digne des mégapoles occidentales, imprégnée de chaleur orientale. La nuit, Istanbul devient le temple des clubbers. Toute la jeunesse branchée de la ville se retrouve le week-end dans les boîtes de nuit. Vous y verrez la Turquie comme vous ne l’avez jamais imaginé. Les jazz clubs, comme le Nu Pera, réunissent les mélomanes et nostalgiques de l’Istanbul des années 1930. Mais ce qui fait aujourd’hui toute la popularité des nuits chaudes de la rive occidentale d’Istanbul sont bien ses boîtes electros.

Ultra branchés aux DJ avant- gardistes, les dance floors stambouliotes sont les derniers rendez-vous de la jet-set et du show-biz. Les nuits y sont folles et la jeunesse européenne et orientale danse à la Reina ou à l’Angélique en sabrant le champagne sur les rives du Bosphore tandis que les accros de la techno s’écla- tent à l’Indigo ou sur les sets des DJ du Crystal ! Dernière tendance du moment ? La musique électro-gothique qui fait fureur !

Ibiza n’a qu’à bien se tenir...

Linda #BeDiaf

#Istanbul : city #break entre #potes
#Istanbul : city #break entre #potes

A Istanbul, ne pas manquer :

- Goûter l’un des meilleurs Kebab au Garden Iskender.

- Louer un pédalo à Agva.

- Trinquer au Raki, pastis local, dans la vieille ville.

- Découvrir les senteurs des épices au Bazaar égyptien, Misir Bazar.

- Dîner en terrasse dans l’une des tavernes de Kumkapi.

- Boire un café turc dans la Medersa Caferaga Medresei

- Fumer le nargilé à Sultanahmet.

- Monter en funiculaire jusqu’à l’ancien quartier génois de Galata.

#Istanbul : city #break entre #potes

Carnet de voyage

Formalités. Carte nationale d ́identité / passeport valables 3 mois après la date de retour. Les mineurs doivent avoir leur carte d’identité / passeport individuel(le).

Décalage horaire. Une heure de plus qu’en France.

Climat méditerranéen. Hiver doux, été sec et chaud (jusqu ́à 40°C).

Se déplacer. L’autobus de mer : Istanbul Deniz Otobüsleri. Le tram dessert la cité histori- que de 6h à minuit.

Restos. Hamdi est nommé meilleur établissement de Sokak 1-5, Beyoklu). Le Crystal (65 Muallim Naci Caddesi). La Reina, l’Angélique...

Se loger. Antik Hotel Istanbul, www.antik-hotel.com. Four Seasons Hotel Istanbul 5*, www.fourseasons.com

Au départ de Marseille. Vols directs de mp2 vers l’aéroport de Sabiha Gokcen à Istanbul (Turquie) avec Pegasus Airlines, compagnie low-cost (membre IATA). Aller simple à partir de 69,99 € et retour d’Istanbul à partir de 59,99 €.
Renseignements : www.flypgs.com

Tag(s) : #Envie d'ailleurs, #Tourisme, #ToutMa
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :