Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour Alain Gargani, président Confédération générale des petites et moyennes entreprises des Bouches-du-Rhône (CGPME 13), les deux risques auxquels expose la réforme de la Formation professionnelle, de l'emploi et de la démocratie sociale, sont la disparition de la formation professionnelle dans les Très Petites et Moyennes Entreprises (TPE/PME) et l’avènement d’un syndicat patronal unique au niveau national qui serait le Medef.

« Ce projet de loi émane de la responsabilité du Premier ministre qui n’a pas consulté les entreprises de moins de 250 salariés et qui sont bien plus importantes en France que le nombre de grands groupes. Le gouvernement a cédé aux grandes entreprises et s’est installé dans une posture dogmatique où la parole du Medef est devenue évangile », a estimé le président de CGPME 13 Alain Gargani.

Ce dernier s’inquiète d’« une formation professionnelle à deux vitesses. Une pour les grands groupes et l’autre pour les PME qui ne feront plus de formation comme cela pouvait l’être jusqu’alors ».

Concernant, la réforme de la représentativité patronale, Alain Gargani regrette les choix qui ont été faits car « la réforme va aboutir à ce qu’il n’y ait plus qu’un seul syndicat patronal qui représentera uniquement les intérêts des grands groupes et non pas les intérêts des petites entreprises ». Le président CGPM 13 fait allusion au Medef jugeant que c’est « dangereux pour la pluralité syndicale, c’est dangereux pour l’économie ».
Concernant le rejet du volet sur la réforme de l’inspection du travail par les sénateurs, Alain Gargani s’en félicite : « C’est une bonne chose car il faut aller au fond du problème et prendre le temps de la réflexion. Le gouvernement doit faire un effort de pédagogie et requalifier certains sujets dans le monde de l’entreprise ».

#lindabediaf

Tag(s) : #Actu, #Education, #la Marseillaise, #Ecoles et Formations, #Entreprises
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :