Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ray Lubrano Del Amor, #forgeron d’#art et d’#acier
Ray Lubrano Del Amor, #forgeron d’#art et d’#acier
Ray Lubrano Del Amor, #forgeron d’#art et d’#acier

Ray Lubrano Del Amor est dessinateur dans l’âme et forgeron dans l’art. Volutes, torsades, c’est entre le marteau et l’enclume qu’il frappe le fer quand il est chaud. « Une frappe régulière qui demande de l’énergie », explique-t-il.

Dans son atelier de forge, aux Pennes-Mirabeau dans les Bouches-du-Rhône, Ray Lubrano Del Amor chauffe le fer à 1200 degrés Celsius jusqu’à ce qu’il se fonde dans la couleur de la braise, avant de le marteler, de le modeler, de le sculpter au marteau, à la meuleuse, à la tronçonneuse, à la perceuse.

Aucun forgeron ne frappe de la même façon. Elle est là, la marque de fabrique de l’artisan, la signature de l’artiste.

Le secret du métier, lui, réside dans le foyer de l’atelier où Ray Lubrano Del Amor crée, sur mesure, des gardes corps de jardin, des gardes corps d’escalier, des grilles et des portails, des pergolas et des tonnelles.

Ray Lubrano Del Amor conçoit également du mobilier en fer forgé d’intérieur et d’extérieur comme des lampes et des lampadaires, des tables basse et des consoles murales.

Infographiste hier, il embrasse aujourd’hui l’un des métiers les plus vieux du monde.

Typographe, dessinateur, illustrateur, affichiste, infographiste, Ray Lubrano Del Amor a travaillé pendant 30 ans dans la création graphique. Il a été le créateur-concepteur des célèbres affiches de la Fiesta des Suds à Marseille, illustrant la Madone. Dans les années 1990, Ray a vu son métier s’informatiser et se sédentariser, où la production assistée par ordinateur a pris le pas sur la démarche artistique.

Alors, il y a quatre ans, Ray a décidé se lancer dans un tout autre projet. Autodidacte, « j’ai voulu revenir à mes amours de jeunesse, revenir à un métier manuel. J’ai choisi le fer qui est une matière qui m’intéresse et qui m’a permis de revenir au dessin. C’est un matériau dure mais très malléable à la fois. Il a une dimension magique », explique-t-il. Un métier où il faut comprendre la matière, savoir frapper le fer, le forger, à l’ancienne. « Chacune de mes créations fait l'objet d'une étude préalablement dessinée et mise en images par ordinateur. Toutes mes œuvres sont originales et fabriquées en pièce unique et sont signées » atteste ce forgeron d’art. Sur commande et sur mesure, Ray Lubrano Del Amor crée simplement avec et par passion.

#lindabediaf

L’Atelier de la forge

Ray Lubrano Del Amor

Tél. : 06 88 95 71

Crédit photo : Stéphane Clad

Ray Lubrano Del Amor conçoit également du mobilier en fer forgé d’intérieur et d’extérieur comme des lampes et des lampadaires, des tables basse et des consoles murales.

Tag(s) : #LM Tendances, #la Marseillaise, #People Art, #Culture - 2013, #Métier, #Forgeron
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :