Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

@Batsheva Dance Cie_SADEH21 /Batsheva Dance Cie_Deca Dance_©Gadi Dagon

@Batsheva Dance Cie_SADEH21 /Batsheva Dance Cie_Deca Dance_©Gadi Dagon

Mon histoire, ma culture, mes origines, mon errance fondent mon approche de la danse. Je voudrais que mon expérience rencontre celle, différente, du spectateur. Que les murs tombent dans une interrogation commune, le temps d’une représentation.

Ohad Naharin

DecaDance, une introduction à la reconstruction

Festival de #Marseille. La #Batsheva Dance Comagny du chorégraphe israélien Ohad Nahari joue deux spectacles au Silo d'Arenc à Marseille, les 2 et 3 juillet 2013.


Chorégraphe israélien au style incisif, Ohad #Naharin a modifié le paysage chorégraphique contemporain en Israël et bousculé les idées préconçues sur la danse.
« Repousser les limites » est la caractéristique essentielle de son travail. Ouvert à tout ce qui est humain, à l’influence de toute culture, de tout art, de toutes les manières de bouger. Personnage rebelle et fantasque, il compte parmi les créateurs de danse les plus sollicités. Après avoir montré la nouvelle danse israélienne en programmant Emmanuel #Gat (2005) et Sharon #Fridman (2012), le Festival de Marseille revient sur la formidable inventivité chorégraphique qui règne en Israël et invite, pour la première fois à Marseille, l’éblouissante Batsheva Dance Company et son chorégraphe, Ohad Naharin, avec un programme double et emblématique de son style. « Sadeh 21 » et « Deca Dance ».

Quand il est nommé à la tête de la Batsheva Dance Company en 1990, Ohad Naharin hérite d’une maison fondée en 1964 par la baronne Bethsabée de #Rothschild pour Martha #Graham, grande prêtresse de la danse moderne américaine. Longtemps inspirée par son histoire folklorique, la danse israélienne va, grâce au chorégraphe, trou-ver un nouveau souffle. Très vite, il impose un style nouveau.

« Deca Dance »
Créé en 2000, Deca Dance est une parfaite introduction au travail de Naharin car ce spectacle revient sur une décennie de créations (1992-2008), du néoclassique au contemporain, de la légèreté d’une pièce collective à des duos plus lyriques. Et met en scène seize danseurs dans des extraits de son répertoire.
« J’adore déconstruire et reconstruire mes pièces. Cela m’impose de soustraire du poids à leur structure ce qui me permet de leur faire prendre un nouvel essor, ou tout du moins un nouvel envol… Cela m’enseigne beaucoup sur l’art de la composition, et me permet de voir tout un tas d’éléments de chaque pièce sous un nouvel angle. Ce faisant, il apparaît que certains des éléments des pièces deviennent même plus forts et intéressants que dans la forme originale », déclare Ohad Naharin à ce sujet.

Cette reconstruction est pour le chorégraphe israélien une forme de relecture de son travail où la danse est le réceptacle des interrogations auxquelles est confrontée la société contemporaine, celles de ses dilemmes, ou celles des rapports troubles, d’attirance ou de défiance qui règnent entre les hommes et les femmes.
En marge des spectacles, la Batsheva Dance Company donnera gratuitement des cours de danse ouverts à tous.

#Linda #Be Diaf

Le 2 juillet à 21h au Silo à Marseille : « Sadeh 21 » | Création 2011 | Chorégraphie : Ohad Naharin en collaboration avec les danseurs de la Batsheva Dance Company | Lumières et scénographie : Avi Yona Bueno (Bambi) | Son : Maxim Waratt | Costumes : Ariel Cohen | Sous-titrage vidéo : Raz Friedman 

Le 3 juillet à 21h au Silo : Deca Dance | Chorégraphie : Ohad Naharin | Pièces des créations d’Ohad Naharin : Kyr (1990), Mabul (1992), Anaphaza (1993), Z/na (1995), Zachacha (1998), Three (2005), George & Zalman (2006), Seder (2007), Max (2007) | Musique : Harold Arlen, arrangée par Marusha | Lumières (pour les créations originales) : Avi Yona Bueno (Bambi) | Costumes (pour les créations originales) : Rakefet Levi sauf Seder : Sha-ron Eyal
Batsheva Dance Cie_Deca Dance_©Gadi Dagon

Batsheva Dance Cie_Deca Dance_©Gadi Dagon

DecaDance, une introduction à la reconstruction
Tag(s) : #Culture - 2013
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :