Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

You've rocked my world, Mickael !
You've rocked my world, Mickael !

"Aujourd'hui est le dernier hommage à un grand de ce monde parce que la valeur d'une vie vaut que par ce qu'on y a accompli.
Ni noir, ni blanc. Ni homme, ni femme. Ni enfant, ni adulte. Mickael Jackson n'était plus vraiment un être humain et presqu'un extra-terrestre. Presque, car mortel. Et pourtant, Mickael Jackson n'est pas mort. Pour preuve, aujourd'hui encore il va nous faire un show planétaire d'un autre monde (sans jeu de mot aucun). En direct live, il va communier le monde entier. Pourtant, il n'est ni Dieu. Ni maître.Quand j'étais ado et que je découpais ses articles dans les magazines, quand Bad recouvrait la porte de ma chambre, je l'appelais le "Maître". Jusqu'au jour où ma mère m'a entendue et m'a reprise de volée : "ce n'est pas un maître, on n'appelle pas les gens comme ça" ! (Heureusement qu'elle ne sait toujours pas ce que je pense de Madonna ;-)) Un mythe? Non car il ne vaut que s'il est mort.
Mais qui est-il au juste? Certain l'appelle The King, d'autres Mickael - comme la petite voix dans la chanson.
Incompris, controversé, il est pour certains un démon. Car c'est bien connu, les gens qui ne sont pas comme nous, ça fait peur !!!!
Pour moi, c'est quelqu'un qui a su me faire vibrer et me faire rêver du haut de mes quinze ans. Il m'a fait pleurer dans sa lutte dans les grandes causes que personne ne défend car ça ne rapporte pas : les enfants, la famine, le racisme, la détention carcérale...
Ces clips et ses chansons politiquement engagés sont des longs métrages d'un mégalo pour qui rien est impossible. Qui n'a peur de rien. Il n'a pas profité du système médiatique et commercial, il en a pris le contrôle.
Malheuresement sa création s'arrête ici. Aujourd'hui, il me fait toujours danser (encore samedi soir), et il me fait toujours chanter. Il me rappelle mes années d'ado où on cherchait les blousons de cuir et les bracelet à clous, où les garçons dansaient le Moonwalk dans la cour de récré, quand on envoyait des dons pour l'Afrique, qu'on enregistrait ses clips dans le magnetoscope pour les regarder en boucles, quand on dansait entre filles dans la chambre et qu'on rêvait d'être à la place de Naomi Campbell...
Je ne peux pas dire que je suis fan. Le dernier album que j'ai acheté, c'est "invincible", en 2001 avec "Rock my world". Vous dire! Il l'avait édité dans toutes les couleurs. Je les voulait toutes, j'ai choisi blanc.
Je peux juste dire que je suis admirative d'un homme surprenant et délirant qui a su jouer la provoque jusqu'au bout et l'extravagance jusqu'où ça n'est pas permi.Et ça, j'aime !
Qui aujourd'hui, arrive à cela. Même pas Madonna ! Et pourtant ces deux-là ont changé les valeurs et moeurs post-soixante-huitardes. Ils ont libéré la pensée par la musique, la chanson, la danse, et le show. Montrer l'inmontrable.
Lui, il a osé. Il a choqué, parfois gagné, parfois tombé. On l'aime ou on l'aime pas.
Mais on ne l'oublie pas."
Linda ;-)

You've rocked my world, Mickael !
You've rocked my world, Mickael !
You've rocked my world, Mickael !
You've rocked my world, Mickael !
Tag(s) : #Edito
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :